Abonnez-vous

Citation

Cliquez sur JE M’ABONNE AU BLOG

Cliquez sur J’AIME SUR LA PAGE FACEBOOK

Regardez les vidéos sur YOUTUBE

Publicités

Stage de la Toussaint 2017- échange franco-allemand

La première partie de l’année est déjà pratiquement achevée. Après nous être rendu la saison passée à Francfort, nous avions promis à nos amis Allemands une revanche. C’est ainsi que les jeunes de la région d’Hessen sont venus nous rejoindre pendant les vacances de la Toussaint pour partager une semaine d’entraînement en Touraine.

De son côté, le groupe détection s’est étoffé avec les actions de la saison passée et de ce début de saison avec notamment le premier stage week-end qui s’est déroulé à Salbris le 16 et 17 septembre.

DSC_1770.JPG

Pas moins d’une cinquantaine de joueurs de poussins à seniors se sont retrouvés à Tours du 23 à 28 octobre pour taper la balle du matin au soir. L’entraînement a été assuré par une dizaine d’entraîneurs de tout horizon, dont 3 entraîneurs de la formation DEJEPS de Nantes.

5 jours de stages étaient prévus, pour le groupe détection. Même régime pour les plus grands avec une demi-journée de matchs supplémentaires le samedi matin. Comme à notre habitude, plusieurs joueurs locaux sont venus renforcer le groupe. 20 tables dans le grand gymnase et la salle du pôle de 8 tables pour les plus jeunes qui pouvaient ainsi s’exprimer dans un espace plus confiné.

IMG_1397.JPG

Le climat très particulier à cette période de l’année à rendu les conditions de jeu difficiles. Les jeunes Allemands qui ont l’habitude de s’entraîner dans de meilleures conditions (balles 3 étoiles + chaleur dans la salle) ont su s’adapter au fil de la semaine en faisant preuve de persévérance. Quelques degrés le matin à 8h30 il fallait rapidement se mettre en jambe et l’après-midi le plein soleil qui tapait sur les tôles du gymnase Corneille offrait les joies de l’humidité. Tout le monde dehors sur les moments de pause et pour travailler physiquement. A ce titre, Mathias Cerlatti, le préparateur physique de l’INSEP a apporté son expertise en intervenant auprès des jeunes et des entraîneurs le mardi. François Coulot, le préparateur physique du pôle nous avait concocté quant à lui un circuit d’ateliers le jeudi.

DSC_1762.JPG

Le groupe des plus âgés a gardé ses habitudes de stages au niveau des horaires d’entraînement. Les contenus et les formes de travail ont été chamboulés pour permettre aux Français de se confronter un maximum aux Allemands. 2 travées d’entraînement et un peu moins de travail au panier de balles.

L’impression que nous avions eu durant les vacances de Pâques était la bonne, il y avait plus d’aisance dans le jeu et dans la volonté de résister à la table du côté Germanique. En revanche, les Français savaient tirer leur épingle du jeu dans les premières touches de balles. Tobias Kirch, l’entraîneur en chef nous faisait part le samedi que « son groupe avait au fil de la semaine réussi à mieux remettre les services en acceptant parfois de faire simple pour provoquer l’échange et réduire les fautes directes. Il était satisfait de la qualité du travail, de la discipline et de l’exigence qui a été insufflée tout au long de la semaine. » Le samedi midi, nous étions tous d’accord pour dire que cet échange avait été une nouvelle fois très enrichissant.

Pendant ce temps, le groupe détection s’entraînait avec enthousiasme et sérieux sur le Teraflex rouge du pôle. Depuis plusieurs mois, l’accent est mis sur cette catégorie d’âge autour d’un véritable travail individualisé et un encadrement plus nombreux de façon à cimenter les fondamentaux techniques. Le groupe avec Jean-Robert Reynaud aux commandes a fonctionné avec des blocs de travail de 45 minutes entrecoupés de pauses. Ce processus d’entraînement a permis aux jeunes de varier les situations, de maintenir leur éveil et permettre un travail plus qualitatif grâce à leur concentration accrue. La semaine s’est passé merveilleusement bien ce qui laisse penser que le travail en club et dans les comités est dans une bonne dynamique, mais aussi que les jeunes sélectionnés prennent du plaisir à jouer. Ils pourront bientôt emboîter le pas de leurs aînés.

Prochain rendez-vous ce week-end pour le groupe détection et du 2 au 5 janvier pour le groupe élargi. Encore merci à tous. Bonne continuation dans votre quotidien. Que la force soit avec vous!

Succès en Slovaquie

Nicolas Metaireau faisait partie de l’encadrement à l’open junior de Slovaquie.

On notera la médaille d’or en par équipes de Myshaal Sabhi passé au pôle de Tours et désormais à Nantes.

Ethan Claude  (Pôle France jeunes de Tours) obtient l’argent par équipes.

Thibault(Pôle France jeunes de Tours) obtient quant à lui le bronze par équipes.

Pour plus d’infos :

http://www.fftt.com/site/actualites/2017-11-05/open-juniors-en-slovaquie

Stage de reprise août 2017

C’est reparti pour un tour! Il est temps de préparer la nouvelle saison. La reprise de l’entraînement s’est déroulée en 2 temps cette année. Un premier stage du 16 au 24 août pour les jeunes du pôle et les sélectionnés aux Eurominichamp’s puis un second du 29 août au 1er septembre regroupant 24 joueurs.

3 heures de séance le matin où l’accent a été mis sur la tenue de balles et le travail des déplacements. L’après-midi était consacré au travail au panier de balles et quelques séquences individualisées. En pleine période foncière, les jeunes ont été fortement sollicités physiquement pour les athlétiser et leur permettre de mieux supporter les charges d’entraînement par la suite. Dans ce sens, nous avons couru quotidiennement à des moments différents de la journée. Le travail physique à eu une place prépondérante dans notre programme avec une utilisation permanente de matériel pour rendre l’effort plus ludique.

Nous avons varié les formes de course à pieds pour qu’elle soit moins fastidieuse et ainsi développer des qualités d’endurance, de résistance et de vitesse. Le but étant aussi de laisser le temps aux organismes d’encaisser les séances trop sollicitantes d’un point de vue énergétique et musculaire. Cela nous a permis également de tester les jeunes pour voir où ils en sont dans ce domaine et pour ceux du pôle mieux construire le programme physique de la saison. Voici quelques exemples de séances course à pieds durant le 1er stage.

  • Test cooper = 12 minutes avec calcul de la distance
  • 10 ou 15 tours de terrain = environ 3 ou 5 km
  • Course en relais – 2 tours de terrain à tour de rôle
  • Fractionné 30’’ course – 30’’ – idem en 15 »
  • Variation distance = 1000m – 500m – 300m – 100m – 50m
  • Sprints = 3×30 m – 3x 50m – 3x 100m

Côté ping, nous avons pris le temps de travailler techniquement en répétant des gammes pour retrouver un niveau de jeu et des sensations. Cela a aussi été l’occasion d’apprendre surtout chez les plus jeunes, de nouvelles choses, mais aussi de gommer quelques parasites qui peuvent freiner leur progression à l’avenir. Ils ont pu être sur ce stage aux côtés des plus grands pour imiter leurs aînés et emmagasiner de l’expérience. Les relanceurs présents fréquemment ont quant à eux apporté le plus grand bien au groupe en densifiant le niveau et bousculer les meilleurs.

L’aspect mental n’a pas été en reste compte tenu de la dureté des séances sur ce type de période. Certains ont découvert de nouvelles capacités et d’autres ont touché à leurs limites. L’investissement a globalement été très satisfaisant. Prochain rendez-vous à la Toussaint pour un stage d’une semaine en compagnie de nos amis Allemands de Francfort. Bon début de saison à tous.

Championnats de France des régions 2017

La délégation de la Ligue du Centre – Val de Loire est sur le retour de Villeneuve/Lot où se déroulaient les Championnats de France des régions 2017. La nouveauté pour cette édition a été la prise en compte des nouvelles régions (12 ligues seulement), ce qui a globalement élevé le niveau de jeu moyen de cette compétition. La Ligue du Centre – Val de Loire ramène cependant deux médailles dans les catégories cadets et cadettes.

Bilan par catégorie :

  • Equipe Minimes filles : Termine 7ème / 9 en partant 8ème du tableau

Tessa Demier (M1) : 2 victoires / 10 (1 perf, 0 contre)

Héloïse Latour (M2) : 3 victoires / 10 (2 perfs, 0 contre)

Eden Josset (B2) : 1 victoire / 8 (0 perf, 0 contre)

Capitaine : Hugo Berger

  • Equipe Minimes garçons : Termine 11ème / 11 en partant 11ème du tableau

Benjamin Leblond (M1) : 1 victoire / 7 (1 perf, 0 contre)

Clément Lainé-Campino (B2) : 1 victoire / 8 (1 perf, 0 contre)

Selvan Duvivier (B2) : 1 victoire / 7 (1 perf, 0 contre)

Capitaine : Jean-Robert Reynaud

  • Equipe Cadettes filles : Termine 3ème / 11 en partant 3ème du tableau (Médaille de bronze)

Romane Thauvin (C2) : 4 victoires / 8 (0 perf, 1 contre)

Fiona Fasilleau (C1) : 5 victoires / 8 (0 perf, 0 contre)

Zhou Qi (M2) : 3 victoires / 6 (1 perf, 0 contre)

Capitaine : Nicolas Métaireau

  • Equipe cadets garçons : Termine 4ème / 11 en partant 5ème du tableau (Médaille de bronze)

Charles Contassot (C2) : 5 victoires / 7 (2 perfs, 2 contres)

Louis Lainé – Campino : 4 victoires / 7 (2 perfs, 1 contre)

Martin Blot : 5 victoires / 8 (0 perfs, 2 contres)

Capitaine : David Rigault

Bilan global : 11 perfs et 5 contres. Les résultats obtenus par les 4 équipes de la Ligue sont globalement positifs par rapport aux positions de départ.

Nos équipes minimes étaient volontairement très jeunes et l’objectif était avant tout d’acquérir de l’expérience pour les saisons à venir (Mission bien remplie !).

Pour nos équipes cadets et cadettes, l’objectif était de monter sur le podium en se rapprochant si possible de la plus haute marche. Mission également accomplie avec un petit regret pour l’équipe cadets garçons qui après avoir créé la surprise en finissant 1er de poule grâce à une superbe victoire 3/0 sur la Ligue des Hauts de France, futur vainqueur de la compétition, termine finalement 4ème.

Un grand merci à nos trois arbitres (Pascal Lepage, Sacha Chaplain et Kenzo Trassard) qui nous ont soutenu tout au long de cette compétition et qui se sont très bien intégrés à notre délégation.

Rendez-vous l’année prochaine !

Au coeur de Francfort


L’accueil de la part des entraîneurs allemands a été exceptionnel. Nous avons pu partagé tout au long de la semaine avec Tobias Kirch qui a été par le passé coach de l’équipe junior fille et Peter Engel qui a joué en équipe Allemande et qui a travaillé avec la fédération espagnole, indienne, hollandaise et qui a été coach de l’équipe de Sarrebruck à l’époque où l’équipe été composée d’un certain « Waldner ».

IMG_4791.JPG

Ce qui nous a le plus frappés aussi bien à la salle qu’en dehors c’est l’atmosphère paisible et sereine qui règne aussi bien chez les joueurs que chez les coachs. L’entraînement est rigoureux tout en restant relax. Cet esprit a été très bénéfique pour nous tous qui sommes parfois un peu tendus.

IMG_9577.JPG

Nous arrivons maintenant aux termes de notre semaine d’entraînement à Francfort. Les plus grands ont bien résisté face à l’accumulation des séances. Les plus jeunes quant à eux commencent à accuser le coup, mais ça restera anecdotique par rapport à l’expérience qu’ils auront vécue. Dès le 3ème jour, le rythme a bien été ancré. La longue pause du midi a certainement joué une part importante dans leur capacité à maintenir une qualité de travail. C’est assez rare dans notre fonctionnement, mais nous n’avons pas ressenti le besoin de prendre individuellement les jeunes au panier de balles. L’entraînement étant soutenu et nouveau pour eux, il nous a paru plus intéressant de les laisser dans le bain.

Les exercices sont assez différents des nôtres et après une dizaine de séances, nous avons constaté quelques principes d’entraînement intéressants :

  • Les échauffements se terminent systématiquement par un travail de vitesse et de vitesse de réaction.
  • Les 2 joueurs sont souvent en déplacement ce qui explique pourquoi les Allemands sont à l’aise avec le jeu contre l’initiative. Ils n’ont pas peur de bloquer et de rester à la table. Ces exercices permettent également de maintenir une posture vers l’avant. Les jeunes Français sont moins partis en balle haute cette semaine et les progrès dans le jeu contre initiative sont notables dans ce domaine.
  • Les 20 dernières minutes sont consacrées à un travail de déplacements (footwork!). 4×5’. Voici un exemple d’exercice. On joue alternativement 1 balle dans le plein CD et 1 balle milieu de table en essayant de jouer la 2ème balle de plus en plus loin dans le pivot jusqu’au point de ne plus pouvoir la jouer en coup droit nous obligeant à faire un revers pour déclencher le jeu libre.
  • Le jeu en incertitude est intégré très souvent même dans les exercices réguliers. Par exemple pour le plein coup droit/milieu/plein coup droit/ revers il y a une ou 2 balles envoyées dans le revers avant le passage suivant.
  • Les exercices sont souvent déclinés en 2 parties en intégrant le service et la remise pour la 2ème partie.

A partir du milieu de la semaine, les jeunes ont fait un peu plus de matchs. Formule coupe Davis, maximum de sets gagnés pendant 20 minutes et 2 montées/descente. Nous avons découvert une nouvelle formule de matchs qui visiblement nous vient tout droit de Chine. A coup sûr, nous la testerons chez nous. Les 2 joueurs commencent le set à 0-0 et dès qu’un joueur a 4 points, on ajoute 4 points aux 2 joueurs. Exemple je mène 4-2 le point d’après le score est 8/6. Cette formule permet de mettre en avant les débuts de sets et les fins de sets.

Vendredi soir nous avons eu la chance d’avoir une séance de physique avec le préparateur du centre qui travaille également avec le Borussia Düsseldorf. Voici quelques images.

Nous n’en resterons certainement pas là avec nos amis allemands et nous espérons pouvoir les accueillir la saison prochaine et pourquoi pas y retourner avec certains dans un second temps. Aujourd’hui, dernière séance après la sieste puis visite de la ville ce soir. Demain matin petite grasse matinée avant de reprendre le train pour la France. Les compétitions majeures vont pointer leur nez, nous espérons que les jeunes vont briller.

Premiers pas à Francfort

Nous avons sélectionné 13 jeunes pour partir en stage en Allemagne. Les 10 collégiens du Pôle de Tours ainsi que 3 jeunes suivis dans le programme détection. Après quelques centaines de mètres avalés avec nos valises et plusieurs heures de train nous voici enfin arrivés au centre d’entraînement de Francfort où nous allons séjourner pendant une semaine.

DSC_0608.JPG

DSC_0612.JPG

Les premières impressions sont bonnes. Les conditions d’hébergement et d’entraînement sont excellentes. Le complexe sportif a tout l’air d’un petit INSEP. Nous n’avons pas encore eu l’occasion de visiter les locaux, mais nous avons déjà aperçu plusieurs salles de sports, dont celle de ping qui contient aisément 24 tables. C’est confortable d’avoir tout sur place pour circuler entre le gymnase, la cafétéria et l’hébergement. C’est également facile de laisser les jeunes plus autonomes.

Première séance dès notre arrivée à 19h45

Les jeunes se sont échauffés 15 minutes entre eux et sont directement injectés avec les Allemands. Ils sont une vingtaine, ce qui laisse un vaste choix à nos petit Frenchies. Les 12 meilleurs du centre étaient en tournoi ce week-end, ils nous rejoindront dès le lendemain matin. Les niveaux sont disparates où chacun peut s’y retrouver. Les systèmes de jeu aussi. La salle compte également 3 défenseurs. 3 exercices de rythme après une bonne journée de transport, ça met tout de suite dans le bain! Fin des hostilités à 21h15 où chacun peut retrouver sa chambre pour un repos bien mérité.

IMG_1644.JPG

Mardi 11 avril

  • 7h30 réveil
  • 8h – 8H30  services
  • 9h – 9h30  petit déjeuner
  • 10h – 12h15 séance
  • 12h30 déjeuner
  • 13 – 16h sieste et temps libre
  • 16h – 18h15séance
  • 18h30 diner
  • 19h30 – 20h30 gainage
  • 21h30       coucher

La journée a bien été rythmée avec des temps de récupération. Les jeunes sont dispatchés dans 4 travées de 6 tables. 4 entraîneurs Allemands, encadrent le groupe. Les jeunes sont pris en charge ce qui nous le soin de naviguer entre les tables. Nous les laissons se débrouiller avec les entraîneurs et les joueurs pour comprendre les situations d’entraînement en Anglais. C’est aussi un bon exercice! Les Allemands sont dans l’ensemble un peu plus vieux, mais le groupe oscille entre 9 et 18 ans. Le niveau est très bon. Le centre regroupe les meilleurs jeunes de la région d’Hessen sur ce pôle. C’est une des régions les plus forte qui a vu naître un certain Timo Boll. Louis a eu la chance de faire une séance avec Jannik Xu J2 finaliste des Championnats d’Europe jeunes cadets il y a 2 ans. On aperçoit aussi dans la salle le vétéran Thomas Keinath ex-international slovaque. La salle est dynamique, les jeunes sont au paquet. La semaine s’annonce riche!

 

Stage d’hiver 2017

42 joueurs – 21 entraîneurs – 9 relanceurs, des conditions d’entraînements hors du commun. Un stage à la chinoise. Le gymnase Corneille et la salle du Pôle ont résonné comme jamais à Tours.

5 jeunes du Pôle Ile de France et leur entraîneur étaient de la partie ce qui a véritablement densifié le groupe des cadets. Quel luxe d’avoir accueilli les entraîneurs en formation du DEJEPS de Nantes! 13 entraîneurs tous en activité, dans des clubs des comités ou des Ligues. On ne peut pas rêver mieux.

Pour profiter de ces moyens mis à notre disposition, nous avons donc bouleversé notre « train-train » pour que les entraîneurs en formation et les jeunes puissent s’enrichir mutuellement.

Au menu :

  • relance individuelle avec les entraîneurs
  • panier de balles pour toute la salle
  • Analyse vidéo
  • ateliers d’habiletés motrices pour l’échauffement
  • 2 séances de travail physique avec le préparateur du Pôle
  • 1 séance avec le préparateur mental en salle de cours

Le groupe détection qui était présent à partir du mercredi a quant à lui pu s’isoler de cette effervescence dans la salle du pôle ce qui ne les a pas empêchés de profiter de la dynamique. Un entraîneur à chaque table pour s’occuper individuellement de chaque enfant. Une semaine éreintante pour le groupe, mais c’est en se fatiguant et en perturbant ses habitudes que l’on progresse! Les jeunes l’on comprit et isl sont surtout repartis du stage avec la banane.

Un grand merci à tous les entraîneurs présents pour l’énergie qu’ils ont pu transmettre aux jeunes tout comme leur bienveillance. Une belle expérience qu’on n’est pas prêt d’oublier…

Programmeeffectifprogramme détection